bateau pirates des Caraïbes
Être,  Triompher des difficultés

Surmonter ses peurs en 7 étapes

Avez-vous déjà eu peur ? Je gage que la réponse est oui. Tout le monde a peur à un moment ou à un autre. Et c’est bien! La peur fait partie de nos sentiments et de nos signaux d’alarmes. Elle est donc nécessaire pour nous maintenir en vie… Du moins, c’est son utilité première. À l’heure actuelle, pour beaucoup, elle sert surtout à se rappeler qu’on va rentrer dans une situation inconnue. Qu’on va sortir de sa zone de confort. Qu’on est donc face à une occasion de nous surpasser, de nous améliorer.

Le problème, c’est que, parfois, la peur va nous paralyser et nous empêcher d’avancer. Mais heureusement, il y a des moyens pour pouvoir la surmonter. Donc, que vous ayez peur dans votre vie de tous les jours ou que vous ayez peur de vous lancer dans un projet en particulier, que vous ayez peur de partir en voyage ou que vous ayez peur pendant un voyage, les étapes restent les mêmes. Parce que oui, ce sentiment, il ne faut pas essayer de l’oublier. Au contraire, acceptez-le. Il faut surmonter ses peurs, et c’est possible en 7 étapes.

1) Respirez, redressez-vous et souriez

Soyez honnête avec moi. Que je vous dis de respirer, vous me prenez pour une folle n’est-ce pas ? Pourtant, je vous assure que respirer est la première clef essentielle. Quand on a peur, souvent, notre respiration se bloque ou s’accélère. Voire les deux successivement. Alors, à la place, prenez-en conscience et reprenez plus calmement. Inspirez lentement, bloquez quelques secondes votre respiration puis expirez tout aussi lentement. Et recommencez.

Dans le même temps, je suis persuadée que, lorsque vous avez peur, vous êtes tout crispé. Respirer aide déjà à se détendre mais ce n’est pas suffisant. Redressez-vous. Ayez la tête haute. Et puis, n’oubliez pas : souriez. Le fait de sourire induit directement des réactions chimiques qui permettent au cerveau de comprendre que la situation est positive. Et donc, votre niveau de peur va baisser.

Donc, respirez calmement, redressez-vous et souriez. Vous pouvez faire ces trois choses successivement ou simultanément. Normalement, à ce stade, vous êtes plus calme. Il est donc temps…

2) Listez les points positifs

Il est temps de mettre les choses à plat. Souvent, ce qui fait peur est un challenge qui se présente à nous. Mais si ce défi se présente à nous, c’est souvent parce que ce qu’il y a au bout nous fait envie. Alors, faites moi plaisir et vous vous ferez plaisir en même temps : listez tous les points positifs qu’il y aurait si vous vous lanciez dans cette aventure, petite ou grande, qui vous fait peur.

J’ai bien dit tous. C’est fait ? Bon. Imprimez-les dans votre cerveau, c’est le moment…

3) Passez à l’action

Si vous ne devez retenir qu’une seule étape de cette liste, c’est celle-ci. Je vous assure. Passer à l’action est le meilleur moyen de surmonter ses peurs. Le plus difficile, c’est de faire le premier pas. Mais une fois qu’on est en mouvement, les peurs s’effacent pour faire place à la productivité, à l’excitation, à la découverte, etc.

Faire le chemin pour dépasser la peur
On reprend : redressez-vous, respirez, souriez, visualisez le positif au bout et 5…4…3…2…1…GO! C’est parti!

Finalement, c’est un peu comme une séance de sport. Imaginez que vous aviez prévu d’aller courir en fin de journée. Seulement voila, en fin de journée, vous êtes fatigué, vous avez la flemme et vous vous trouvez des milliers d’excuses pour ne pas y aller. Cette phase, c’est la peur. Pourtant, si vous vous forcez à mettre vos baskets et à sortir de chez vous, après les deux premiers pas, c’est parti. Et, au bout de cinq minutes, vous ne pensez plus à cette fatigue, à cette flemme et à vos excuses. Vous êtes en mouvement et vous continuerez.

Et si vous êtes avez besoin d’un plan d’attaque pour passer à l’action, je vous conseille mon article qui explique comment faire d’un rêve une réalité. Après tout, partir à la poursuite de ses rêves, c’est très clairement quelque chose qui fait peur. Mais c’est aussi pourquoi il est important de surmonter ses peurs et de passer à l’action!

Avez-vous intégrer que cette étape est la plus importante ? Passez à l’action! Comme dis dans un article précédent : 5…4…3…2…1…GO!

Vous voulez tout de même les autres étapes ? C’est parti!

4) Soyez vous-même

Alors peut-être que, précisément, être vous-même, ça vous fait peur. Dans ce cas, passez simplement cette étape. Ou mieux, relisez l’étape précédente! Mais, si vous voudriez que je fasse un article dédié au fait d’être soi-même, n’hésitez pas à me le dire en commentaire! Depuis que je me suis trouvée à Hawaï, j’ai eu le temps d’analyser un peu mieux ce phénomène.

En attendant, être soi-même est réellement une clef pour surmonter ses peurs. Lorsqu’on est en phase avec nos valeurs et avec qui l’on est et lorsque nos actions les reflètent, la sérénité nous envahit. Parce que, non seulement, on agit mais, en plus, on est d’accord avec nous-même. C’est incroyable comme sentiment, vous allez voir! 😉

Oh! Et puis…

5) Croyez en vous

Sérieusement. Je le redis. Vous pouvez le faire. Répétez après moi “Je peux le faire!”. Je vous assure, j’utilise cette phrase tous les jours et elle fait des miracles. Et, lorsqu’on croit en soi, les peurs restantes s’atténuent irrémédiablement. D’ailleurs, si vous voulez plus de trucs pour croire en vous, n’oubliez pas mon article avec les 8 actions concrètes pour croire en soi.

À ce stade, s’il vous reste des peurs, je vous invite à vous rappeler un point essentiel…

6) Vivez le présent

Oui. Encore. Revenir au présent est un remède à beaucoup de choses! On oublie parfois que c’est le seul moment qui importe vraiment.

Si vos peurs sont drainées par une ou des expériences passées, je tiens à vous redire que rien n’est immuable. Ce qui a été n’est pas une obligation pour le futur. D’ailleurs, je vous invite à (re)lire mon article sur le fait de laisser aller le passé pour pouvoir vivre au présent.

Et, si vous avez peur du futur, il n’est encore rien arrivé. Agissez (l’étape 3, vous vous souvenez ?), anticipez et ajustez. Mais chaque étape en son temps. À l’heure actuelle, tout ce qui compte c’est d’avancer sur l’étape où vous êtes à l’heure actuelle. Au présent!

Et si toutes ces étapes n’ont pas été suffisantes…

7) Voyagez

Je vous assure. Voyager permet de mettre ses peurs au placard. Soit parce que vous serez émerveillé, soit parce que vous agirez, soit parce que vous vous poserez.

Vue Oahu, Hawaï
Je vous assure, voyager réunit tellement de bienfaits! (Oahu, Hawaï)

Parce que oui, on peut se poser en voyage. C’est même l’une de ses caractéristiques principales je dirais. Le fait de sortir de sa routine, de son cadre et de sa zone de confort permet au cerveau de se libérer de pas mal de pressions. Et lorsqu’on lâche la pression, on se détend. Et si l’on est détendu, de façon assez logique, on n’a plus peur non plus.

En résumé

Si, après avoir lu cet article sans l’appliquer, vous vous dites “C’est bien beau tout ça, mais je suis un peureux; je ne suis pas courageux moi.“, laissez-moi vous rappeler quelque chose :

J’ai appris que le courage n’est pas l’absence de peur, mais la capacité de la vaincre.

Nelson Mandela

Alors, redites-le encore une fois avant de relire cet article et de l’appliquer : “Je peux le faire!”.

Et puis, n’oubliez pas : rêvez, voyagez et soyez vous-même!

À bientôt,

Amandine

PS : Si vous avez d’autres trucs pour surmonter vos peurs, n’hésitez pas à me les dire en commentaire!

Partager :
  •  
  •  
  • 4
  •  
  •  
    4
    Partages
  •  
  •  
  • 4
  •  

6 commentaires

  • Dédé

    Je sens que je vais développer une petite voix dans ma tête pour me dire régulièrement “5… 4…3… 2… 1… GO !” 😉

    Je ne sais pas si ça pourrait se rattacher plus au point 4, 5 ou au 6, mais je crois qu’un autre moyen de surmonter ses peurs c’est d’oublier le regard des autres. Pas toujours facile mais à force d’astuces de type penser “est-ce que je reverrai ces personnes dans ma vie ?” ou “est-ce que mon action implique vraiment quelque chose (de mal) dans la vie de cette personne qui me regarde en train de la faire ?” ou tout simplement se dire “pourquoi j’ai vraiment peur/suis gêné.e de faire ce truc ?”
    (bon si la réponse est “car je risque de perdre la vie”, c’est évidemment une bonne raison d’avoir peur… mais là on est plutôt sur les peurs du quotidien il me semble^^)
    (par contre si la réponse est “les autres/la société/parce que “ça” se fait pas d’habitude”… là il faut agir !)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

​Rendre sa vie plus belle grâce au voyage | ​Si vous le voulez, ​mon livre est à vous!