Harry Potter and the Cursed Child
Voyage et apprentissage

Un city-trip à Londres : une pièce de théâtre à couper le souffle

Nous voici en 2019! Mon défi avance! (Déjà 5 mois que je tiens le rythme!) Bref, me voici donc partie pour Londres… Et, une fois n’est pas coutume, la raison est à la fois liée à Harry Potter (comme ma fois précédente à Londres) et à l’amitié. Mais a-t-on réellement besoin d’excuses pour voyager ?

Le voyage

Nous sommes le samedi 12 janvier, il est 5h35 et je suis devant la gare des Guillemins. Hé oui, ce week-end, je vais à Londres! Alors, évidemment, je prends le train! C’est donc vers 10h (heure locale) que j’arrive à Londres. J’envoie un petit message… Ok, direction Drury Lane! Après une chouette petite marche me voilà devant le salon de thé. J’entre et…

Joie intense! DÉDÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉ! Bref. Les gens autour doivent se demander quoi. Six jeunes femmes, visiblement débarquant d’endroits différents, parlant français… Et toutes avec un petit quelque chose rappelant Harry Potter. Mais on s’en fout! Je fais donc la connaissance des amies de Dédé autour d’un thé et d’une viennoiserie. Ensuite, direction le airbnb, un petit passage/craquage au Forbidden planet puis… C’est parti pour le but premier de notre venue à Londres : la pièce de théâtre!

C’est donc parti pour plus de deux heures et demie pour la première partie de Harry Potter and the Cursed Child. Je ne vais pas vous cacher que j’appréhendais. Pour moi, la fin est et restera à la fin du septième livre. En plus, la lecture de la pièce m’avait plu mais sans plus (pas mal de problèmes d’incohérences à mon sens). Pourtant, lorsque les lumières se sont rallumées, j’étais dans un autre univers. J’étais sans voix. Et puis, bizarrement, lorsqu’on s’est toutes rejointes (on était éparpillées un peu partout dans le théâtre), on n’a plus su s’arrêter de parler.

On retourne vite fait du côté de notre airbnb (choisi justement pour sa proximité) pour manger (un fish and chips évidemment) puis retour au théâtre pour la deuxième partie. À la fin, on n’a pas très envie de partir. Cette pièce, c’est une expérience à vivre! Les décors, le jeu d’acteurs, la mise en scène, la musique. Tout est à couper le souffle.

On traîne tellement devant la sortie qu’on finit par demander à un gars de nous prendre toutes en photos devant le théâtre… Et il se met à faire des selfies de lui. C’est donc sur un fou rire et des émotions à n’en pas finir que l’on finit par retourner au airbnb.

Le lendemain, on se fait un bon petit dej’ anglais (chez Salt & Pepper je crois mais ma mémoire flanche). Que serait un passage en Angleterre sans ça ? Puis, direction l’énorme Waterstone : tant qu’à être à Londres, autant faire le plein de livres! Évidemment, on s’est toutes perdues dans des rayons différents. On se rejoint donc sur Trafalgar Square. On décide ensuite de remanger un bout puis on se sépare.

Parc Saint-James, Londres
Parc Saint-James

Avec Dédé et Marie, je pars explorer un peu plus cette ville que je ne connais pas si bien. Je pars donc à la découverte du parc Saint James et de ses écureuils. En toute logique, je passe donc ensuite devant Buckingham Palace. Ensuite, c’est la Cathédrale de Westminster puis l’Abbaye de Westminster. Big Ben est, évidemment, caché sous les échafaudages mais the houses of parliament reste bien visible. (Comment ça se traduit en bon français ?) On retourne finalement devant the Horse guards (même question) alors que le soleil est déjà couché. D’ailleurs, il est temps pour moi de repartir.

C’est ainsi que je suis obligée de me retrouver à Saint Pancras vers 18h (heure locale) sans avoir dit au revoir aux autres. Notre tour aura pris plus de temps que prévu. Mais qu’à cela ne tienne, on se reverra! Et puis, j’ai passé tout ce temps avec Dédé et ça, c’est cool. Après tout, on n’avait plus passé autant de temps ensemble depuis bien (trop) longtemps! (Les deux dernières fois, en dehors de ses deux visites en Belgique, étaient à Paris et à Tours!) C’est donc vers 23h15 le dimanche que je suis rentrée chez moi, complètement HS mais électrisée par ce superbe week-end!

Ce que ça m’a apporté

Harry Potter and the Cursed Child

Peu importe ce que l’on pense de cette suite, si elle en est une ou pas, sa cohérence ou pas. Peu importe ce que l’on pense du théâtre. Peu importe ce que l’on pense de Harry Potter. Cette pièce est à voir! (D’ailleurs, Dédé, ça commence à faire assez longtemps pour qu’on pense à re-planifier ça avec les filles, non ?)

Et non, je n’en dirai pas plus (#KeepTheSecrets). Mais, franchement, si vous comprenez un minimum l’anglais, allez-y. Même si vous ne comprenez pas d’ailleurs, rien que le spectacle est à couper le souffle.

Week-end

Ce type de week-end est tout simplement épuisant. J’ai dû dormir maximum 4 heures la nuit du vendredi au samedi, pas beaucoup plus à Londres  et certainement moins de 6h du dimanche au lundi. Mais ce week-end aura été de la joie à l’état pur. Une bouffée d’oxygène. Un rayon de soleil.

D’ailleurs, j’aurais peut-être déjà dû me douter que quelque chose clochait à ce moment-là. Que ce week-end m’apporte de la joie, oui. Qu’il soit une bouffée d’oxygène ? Peut-être pas. Mais, après tout, à ce moment-là, je n’étais certainement qu’au début de la pente glissante sur laquelle je me suis joyeusement enfoncée par la suite…

Mais n’oubliez pas : rêvez, voyagez et soyez vous-même!

À bientôt,

Amandine

PS : Avez-vous été voir ce show ? 😀

Partager :
  •  
  •  
  • 6
  •  
  •  
    6
    Partages
  •  
  •  
  • 6
  •  

2 commentaires

  • Dédé

    AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH

    (sorry, je reprends)

    Ah mais quel super souvenir !!!
    Je suis d’accord pour dire que la pièce est à voir, quelque soit ce qu’on a pensé du livre. Pour moi ce dernier reste une fanfiction dans laquelle il y a quelques très bonnes choses, mais qui n’est pas “the” suite. MAIS il est vrai que la voir est absolument magique, c’est une expérience de théâtre comme je n’en avais jamais eue !

    Ce weekend était passé tellement vite mais il avait fait tellement de bien ! Et en effet, il laissait présager une bien meilleure année 2019…
    Londres est totalement le genre de ville où faire de courts city-trips je trouve, mais y rester plus longtemps pour faire des musées et des spectacles le soir est hyper tentant aussi !!! (même si triste pour le compte en banque…)

    #KeepTheSecrets ♥

    • Amandine Bertrand

      Je suppose que c’est plus une question de compte en banque le fait que je ne l’ai pas fait plus souvent car je suis effectivement d’accord avec toi. Londres est tellement facile pour les city-trips!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

​Rendre sa vie plus belle grâce au voyage | ​Si vous le voulez, ​mon livre est à vous!