Lac à Tours
Voyage et apprentissage

Tours et ses alentours

De Paris, direction Tours! Et sans mauvais jeu de mots, Tours, ça vaut vraiment le détour! Bon. D’accord. Je me calme. Il faut cependant que je précise une chose importante, je pense. Aucun voyage ne peut être raconté de façon vraiment objective. D’abord, à cause de nos ressentis sur place, mais aussi de ce que le voyage en lui-même représente pour nous. C’est ainsi que Tours restera l’un de mes plus beaux voyages tout simplement parce que je découvrais enfin la ville de ma plus vieille amie (de très loin!) et que je passais plusieurs jours chez elle, dans sa famille.

Le voyage

Le trajet de Paris à Tours se fait de nouveau en covoiturage et c’est ainsi que la première chose que je découvre de la ville, c’est la Cathédrale. Bien que les détails se soient effacés de ma mémoire, je me rappelle à quel point je l’ai trouvée belle sous le soleil de ce 1er août 2013. Et puis, c’est à ses pieds que nous nous étions donné rendez-vous, ce n’est pas rien! Après une petite visite, direction le Jardin Botanique.

J’ai simplement trouvé cet endroit merveilleux. Pour les enfants grandissant là-bas, ça doit être un véritable terrain de jeux, pleins de recoins où foisonnent l’imagination. La façon dont sont agencés les bosquets, les plans d’eau et les arbres rendent un côté naturel et sauvage au lieu. On est bien loin de la froide grandeur de Paris. Et puis, il y a des animaux partout : flamands roses, chèvres, porc, marsupiaux, paons… Je dois donc avoir le comportement d’un enfant de 5 ans mais ce n’est pas grave.

Flamands roses dans le Jardin Botanique de Tours
Dans le Jardin Botanique, on oublie qu’on est en ville!

On finit par décoller de là pour aller voir la fameuse Place Plum puis la basilique Saint Martin et sa crypte. C’est ensuite le tour du jardin du musée des Beaux-Arts et de l’éléphant, Fritz. Ce jour-là, on passe également devant l’hôtel de ville, le palais de justice et les archives, le tout en passant par des petites rues jolies tout plein.

Le lendemain, on commence nos visites par le musée de l’imprimerie. Ensuite, direction le mur gallo-romain, témoignant de l’âge de la ville puis une promenade le long de la Loire s’impose. Ce lieu paisible est tout indiqué pour notre pique-nique! L’après-midi, nous continuons notre tour des musées avec celui du Compagnonnage (très intéressant!) puis le musée d’Histoire Naturelle. Pour rentrer, on passe devant le théâtre municipal et dans un joli parc.

Le long de la Loire à Tours
Le côté paisible de la Loire

Et puis, déjà, dernier jour complet en France! Du coup, c’est parti pour une découverte des alentours de Tours. (Bon, je vais arrêter avec les jeux de mots débiles, promis.) Première étape : les Grottes Pétrifiantes de Savonnières. C’était vraiment intéressant de découvrir un type de grottes qui m’était inconnu. Ensuite, c’est parti pour les jardins de Villandry. Un mot : magnifique! On est alors allées jeter un coup d’oeil au château de la Belle au Bois Dormant avec le château d’Ussé. Après, il est temps d’en visiter un de l’intérieur! Ce sera le château de Langeais. J’ai trouvé son pont levis vraiment trop cool! Sans parler du chemin de ronde. Et nous avons même eu une surprise en arrivant dans les combles : une découverte de jeux de la fin du Moyen-Âge / début Renaissance était organisée. J’ai donc découvert, entre-autre, l’Alquerque, l’Henefatafl et les osselets.

Après toutes ces visites, la soirée arrive déjà… mais nous n’en avons pas fini avec les châteaux de la Loire pour autant! Nous assistons à un spectacle mêlant jeux d’acteurs et jeux de son et de lumière au château d’Amboise. Nous assistons donc à une représentation retraçant l’histoire des personnes « importantes » y ayant vécu, y compris Léonard De Vinci.

Jardins de Villandry, près de Tours
Toute petite partie des jardins de Villandry

Pour nos dernières heures à Tours, nous choisissons de flemmarder et de nous amuser au bord du lac (très joli d’ailleurs!). Puis il est déjà temps de dire au revoir. Le retour se fait également en covoiturage avec une étape à Orléans qui me laisse l’impression d’être une ville fantôme.

Ce que ça m’a apporté

Oh joie!

Comme je l’ai déjà dit, ce voyage m’a marqué par la joie de voir mon amie. La vraie amitié n’a pas de frontière. Elle n’est pas impactée par la distance physique qui nous sépare et encore moins par le temps qui sépare deux prises de nouvelles ou deux visites. Je sais à quel point c’est une chance de connaître une telle amitié!

Les châteaux de la Loire

La Loire regorge de châteaux tous similaires et pourtant si différents! Mon imaginaire a pris plus de forme et de réalité en visitant tous ces châteaux et leurs jardins et je sais que je suis rentrée la tête remplie d’idées pour de nouvelles histoires!

Tours

Je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre avec cette ville. Elle m’a surprise par son côté calme et m’a laissé une impression de nature et de verdure. Peut-être était-ce parce que j’y suis allée début août. Toujours est-il que cette ville vaut vraiment le détour.

N’oubliez pas de voyager!

Amandine

PS : Avez-vous déjà visité des châteaux de la Loire ?

Partager :
  •  
  •  
  • 11
  •  
  •  
    11
    Partages
  •  
  •  
  • 11
  •  

2 commentaires

  • Dédé

    Oh mais tu te souviens encore du nom des jeux au château de Langeais ! 😮

    En tout cas ton article me fait trop plaisir (ma plus vieille amiiiiiiiiie ♥), je suis vraiment contente que ton séjour en Touraine t’ait laissé de si bonnes impressions.

    Et crois, moi, les jeux de mots pourris… On n’en a jamais fait le TOURS ! 😉

    • Amandine Bertrand

      Vive les jeux de mots pourris! x’D
      Mais pour le nom des jeux, je les avais notés et j’ai retrouvé l’endroit où c’était noté (deux éléments nécessaires mais pas toujours facile à assembler!)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

​Rendre sa vie plus belle grâce au voyage | ​Si vous le voulez, ​mon livre est à vous!