Être

Les bienfaits du voyage nature

Au fil des articles de mon défi, vous avez dû vous en rendre compte : j’aime la nature. J’aime les espaces sauvages et le calme qu’ils nous imposent. J’aime ce silence relatif où l’on peut prêter attention aux variations dans le bruissement des feuilles. Et je ne parle même pas du doux roulement des vagues.

Dimanche passé, j’ai donc profité de ce début de déconfinement pour aller marcher dans le peu de nature accessible à pied qu’il y a autour de ma ville. J’étais soudain plus calme, plus joyeuse, plus sereine. Ajoutez à ça ma lecture de l’article the sound of silence du blog Plus de vert less béton et, vous l’aurez compris, je ne résiste pas à la tentation de participer à leur événement sur le thème “Pourquoi la nature nous fait du bien ?“. C’est donc parti pour un retour aux sources en passant en revue certains bienfaits du voyage nature. 

Les bienfaits du voyage nature

La nature et les cinq sens

La nature apaise les esprits stressés. Si vous ne le croyez pas, il suffit de regarder le nombre hallucinant d’études scientifiques sur le sujet. Cependant, saviez-vous que la plupart d’entre elles se concentrent sur l’impact visuel et sonore ? (D’ailleurs, la plupart de ces études se focalisent sur l’impact d’un environnement vert et beaucoup moins sur l’environnement bleu. Comme quoi, tout n’a pas encore été étudié!) Certaines études montrent également que les bienfaits de la nature passent aussi par le toucher, l’odorat et le goût. D’ailleurs, certaines études ont été réalisées en comparant les effets d’une exposition à la nature “réelle” face à une exposition virtuelle… Les conclusions sont sans appel : même si certains effets bénéfiques peuvent être constaté avec la vision virtuelle de la nature, ce n’est rien comparé au fait de se trouver réellement dans la nature (si l’anglais ne vous rebute pas, vous pouvez aller ici pour un aperçu).

Plage à Plentzia lors de mon voyage en Espagne
Profitons un instant de cette plage de Plentzia, en Espagne

Ainsi donc, l’expérience de la nature passe par tous les sens. Mais essayons! Laissez-vous aller, laissez votre imagination jouer et sentez la puissance de ces quelques mots :

Voir un arbre, une fleur, un champ, une montagne, la mer, un cours d’eau. Mais aussi entendre le bruissement des feuilles, le chant des oiseaux, le bourdonnement des abeilles, le ressac des vagues. Et, évidemment, ressentir la caresse du vent et du soleil sur notre peau, la chaleur du sable sous nos pieds, l’écorce rugueuse sous nos doigts. Sentir ces odeurs iodées venant de la mer, le parfum des fleurs, l’odeur caractéristique d’un tapis de feuilles sous les arbres. Goûter les embruns sur nos lèvres, la rosée matinale, la sécheresse ou l’humidité ambiante.

Je suis certaine que l’évocation d’au moins l’une de ces sensations a eu un effet positif immédiat sur vous. Alors passons au coté voyage.

Le voyage et le repos mental

Peu importe d’où vous venez, lorsque vous voyagez dans la nature, un certain calme s’abat sur vos pensées. Ce calme implique donc un repos, souvent bienvenu et nécessaire. Ceci est notamment dû à la réduction du stress, ce qui permet d’être plus connecté au présent. (Si vous voulez d’autres trucs pour laisser aller le passé et être connecté au présent, allez voir mon article à ce sujet!) Le fait de se retrouver ainsi dans un endroit naturel, inconnu, nous remet petit à petit à notre place. Nous reconnecte à nous-même.

Ce repos mental est aussi expliqué par la diminution des ruminations, propre aux cerveaux surchargés. Ainsi, se retrouver face à la nature, loin de ses soucis quotidiens, aide à une détente générale. Mais, pour aller plus loin, passons aux bienfaits concrets de la nature.

L’impact global sur la santé

On a donc vu que les bienfaits de la nature passait par les cinq sens et que voyager au cœur de la nature avait, comme premier effet, le repos mental. Mais, finalement, quels sont exactement les bienfaits de la nature ? Ils sont nombreux et certains sont plus connus que d’autres car étudiés depuis plus longtemps. Pour n’en citer que quelques-uns, on a une réduction de :

  • l’anxiété
  • la rumination

Mais également une augmentation de :

  • la durée de la mémoire de travail sur des tâches complexes
  • les émotions positives
Vue sur la nature aux alentours de Plentzia, lors de mon voyage en Espagne
Toutes ces étendues aux alentours de Plentzia m’ont fait tellement du bien!

Et puis, globalement, on a une amélioration de :

  • l’état émotionnel
  • la santé mentale
  • la santé
  • le bien-être
  • la guérison
  • la détente
  • la capacité d’attention
  • la capacité de réflexion sur les problèmes de la vie

Ainsi, comme conséquences de ces bienfaits, on constate notamment :

  • une diminution des causes de mortalité
  • une augmentation de nos connaissances

Avez-vous besoin d’autres arguments pour partir vous reconnecter à la nature ?

Comment “voyager nature” ?

Pour pouvoir profiter des bienfaits de la nature, plusieurs possibilités s’offrent à vous. Je ne parle ici que de deux grandes catégories mais elles peuvent, évidemment, se décliner d’une multitude de façon.

Se perdre au milieu de la nature

Vous voulez profiter à 100% de la nature et oublier l’existence de l’Homme ? Rien de plus simple : allez vous perdre au milieu de la nature. Que ce soit en forêt, en montagne, en pleine campagne, les possibilités sont nombreuses. Quant aux types de voyages, il y a également deux grandes possibilités : camper à un endroit fixe ou randonner. Camper vous permettra de bien explorer les alentours, de vous créer votre petite routine tranquille et de ne pas trop se prendre la tête avec l’organisation des paquetages. Quant à la randonnée, elle vous permettra de voir encore plus de nature tout en donnant à votre corps l’exercice dont il a souvent besoin. Ainsi, vous dormirez d’autant mieux une fois la fin de journée arrivée.

Destinations retirées

Vous voulez profiter de la nature mais garder votre petit confort ? Je le comprends bien. Pas de problème, il y a également des solutions! Allez dans un village perdu au milieu de la montagne, de la campagne ou de la côte. Ou bien, allez sur une petite île peu peuplée. Quoi qu’il en soi, vous serez proche de la nature. Il vous suffira de rester chez l’habitant, dans une maison d’hôte, dans un gîte ou encore de louer une petite maison, un chalet, un appartement. Vous aurez votre petit chez-vous, avec votre confort… Et la nature à proximité pour faire vos sorties quotidiennes. Explorer, marcher, découvrir, profiter.

Respect de la nature

Je tiens à amener ici une petite précision. Pour moi, ça va de soi : il ne faut pas oublier de respecter la nature! Ainsi, voyagez de façon écologiquement responsable. Et ceci passe à la fois par la façon de faire les trajets mais, également, sur la façon dont on se comporte sur place. L’idée, lorsqu’on voyage, c’est de ne pas laisser de trace de notre passage. Cela passe donc par une gestion de ses déchets mais, également, des produits utilisés pour se laver ou laver sa vaisselle par exemple (notamment en camping). Et je ne parle même pas de la crème solaire… Pour que la nature puisse continuer à nous être bénéfique, il ne faut pas oublier qu’elle doit pouvoir nous survivre telle qu’on l’a découverte. 😉

Canette dans la nature
Cherchez l’erreur…
(Photo prise en Belgique)

Distances

Je finirai avec ce petit rappel. Même si j’aime beaucoup rencontrer de nouvelles cultures lorsque je voyage, il n’y a pas besoin d’aller bien loin pour en ressentir les effets positifs! En effet, comme dis plus haut, il suffit de se reconnecter à la nature et au présent pour déjà ressentir les bienfaits du voyage. Donc si vous ne voulez pas faire de longs trajets, si votre budget ne vous permet pas des dépenses folles ou encore si vous ne voulez pas trop vous éloigner à cause de notre ami covid, pas de soucis! C’est l’occasion rêvée d’explorer un peu plus sa région.

Peu importe où l’on vit, la nature n’est jamais très loin… Et encore moins les endroits qui nous sont inconnus. Allez donc dans ce village que vous ne connaissez pas, ou dans cette forêt dont vous avez entendu parler. Allez dans un camping ou une maison d’hôte. Peu importe. L’important, c’est le dépaysement, la nature et le présent. Ces trois éléments ne pourront qu’être bénéfiques pour vous retrouver vous-même.

Ainsi, n’oubliez pas : rêvez, voyagez et soyez vous-même!

À bientôt,

Amandine

PS : Mer, montagne, vallée ? Quel est votre nature préférée ?

Partager :
  •  
  •  
  • 5
  •  
  •  
    5
    Partages
  •  
  •  
  • 5
  •  

2 commentaires

  • Dédé

    Ouiiiii la nature !
    Comme tu dis, c’est tellement un moyen de renouer avec ses 5 sens ! Et, sans parler de grande cure de nature de plusieurs jours, une bonne balade dans un parc peut être tellement resourçante ! (ça se dit ça ?)
    Tiens, d’ailleurs c’est décidé, cet aprem je me fais un balade au vert ! 😀
    Moi qui aie toujours été citadine, ça a toujours été un plaisir de me faire des “cures” d’une semaine chez mes grands-parents à la campagne, sans Internet… Mais je ne saurai pas dire qu’elle est mon type de nature préféré… Là je rêve de mer, en même temps ma vie sans arbre est inconcevable et je frémis encore de plaisir quand je pense à mon séjour dans les déserts du sud-ouest des USA…

    • Amandine Bertrand

      Effectivement! Là je reviens d’une course puis d’une balade dans des bois un peu plus loin et ça fait déjà beaucoup de bien 😀
      C’est comique, si tu retires la partie avec les déserts américains que je n’ai pas (encore) eu la chance de vivre, c’est pareil pour moi en ce moment!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

​Rendre sa vie plus belle grâce au voyage | ​Si vous le voulez, ​mon livre est à vous!