Regard en arrière
Défi

Bilan après 5 semaines de défi

À la suite de ces cinq semaines de défi, cette semaine m’a semblé être une semaine de vacances! Pourtant, j’ai continué à bosser, j’ai mis à jour l’accompagnement que je propose gratuitement dans votre boite mail en y ajoutant des liens vers de nouveaux articles, j’ai créé une nouvelle page, etc. Bref, ce défi a été intense, riche en apprentissage, mais, surtout, une véritable victoire!

Mes apprentissages

Rédaction

Tout d’abord, le fait d’avoir organisé ce défi en semaines à thème a été pour moi une bénédiction! L’un de mes plus gros problèmes lorsque je rédige un article est de choisir le sujet. Ne vous méprenez pas, je n’ai aucun problème pour trouver de nouvelles idées. C’est plutôt l’inverse : quelle idée choisir ?

Je vous avais évidemment révélé les thèmes des semaines mais, en même temps, je m’étais fait tout un planning avec les titres des articles à écrire chaque jour. Résultat, j’ai plutôt bien suivi mes premières indications mais il y a aussi eu pas mal de modifications à la fois parce que j’écrivais un article comprenant deux ou trois thèmes prévu et, à la fois, parce que j’avais envie d’écrire sur autre chose.

D’ailleurs, j’ai réalisé deux choses en terme de rédaction. La première, c’est que j’ai beaucoup plus d’énergie et d’inspiration en début de semaine et le week-end. La deuxième, c’est que j’ai moins d’énergie et de motivation pour écrire au soir lorsque j’ai déjà été pleine d’énergie et de motivation durant la journée! Ce deuxième point, je l’ai constaté durant mon week-end de formation intensif en coaching qui a eu lieu pendant le défi. En soi, il est logique. Mais je vis tellement rarement ça en journée que j’en ai été surprise.

Énergie

Ce week-end étant l’exception qui confirme la règle, plus j’avançais dans le défi, plus j’avais de l’énergie et de la motivation pour continuer! Enfin… J’ai eu un coup de mou dans la deuxième semaine, me demandant comment j’allais tenir. Mais était-ce lié à ce défi ou plutôt à ma situation professionnelle ? Je ne saurais le dire.

Ce dont je suis certaine, c’est qu’écrire ces articles me redonnait l’énergie qui s’évaporait comme neige au soleil lorsque je me remettais à travailler. Certains jours, j’ai écrit au matin, avant de commencer ma journée, d’autres sur mon temps de midi, d’autre encore à la fin de ma journée de travail et d’autres, sur le fil, avant de dormir. Peu importe le moment de la journée, le niveau de fatigue précédant l’écriture ou les obligations qui m’attendaient par la suite, écrire me donnait de l’énergie.

Objectivement, c’est certainement dû à deux choses : la première, c’est que c’était effectivement un moment que je prenais pour moi. La deuxième, c’est que j’aime partager ce que j’ai appris ou suis en train d’apprendre! Bref, l’énergie était au rendez-vous parce que mon objectif de départ a bien été défini! 😀

Chemin

C’est certainement l’apprentissage le plus important pour moi. Il s’agissait un peu d’un test sans même que je ne m’en rende compte : je suis réellement sur le bon chemin!

En effet, les deux choses qui me donnent le plus d’énergie à l’heure actuelle, qui me font oublier ma fatigue, qui me donnent le sourire, que je pourrais faire toute la journée sans broncher, que je peux faire tous les jours sans rechigner, c’est ce blog et le coaching.

À vrai dire, je ne savais même pas qu’une telle énergie pouvait être générée simplement en faisant quelque chose que l’on aime! Ou plutôt, non. Ce n’est pas tout-à-fait ça. Je le savais mais de façon théorique. Je ne l’avais pas encore expérimenté. Et je ne savais pas à quel point cette vibration peut être intense. C’est chose faite… Et ça dépasse tout ce à quoi je m’étais attendue!

Je l’ouvrirai cette entreprise! Et elle me fera vivre autant que je la ferai vivre! Je sais au plus profond de moi qu’il ne s’agit là que du début d’une longue aventure.

Amélioration

Évidemment, en produisant en quantité, j’ai peur d’avoir diminué en qualité. Vos retours ne vont pas dans ce sens mais j’en suis convaincue. Je compte donc remanier certains des articles pour leur permettre de vous donner encore plus de valeur. Dans ma précipitation, je sais que j’ai oublié de parler de certains concepts qui ont leur importance ou de certaines subtilités qui font toute la différence.

J’ai également publié beaucoup d’article sans aucune illustration. Pour moi qui aime la photo, ça a été difficile de les publier ainsi. Mais j’ai dû me rendre à l’évidence : je n’avais pas le temps pour sélectionner les photos et encore moins pour les développer. Ca aussi, ce sera l’une de mes missions dans les semaines à venir.

Et puis, j’ai complètement arrêté de publier sur les réseaux sociaux durant cette période. Évidemment, j’y partageais les articles mais rien de plus. À nouveau, en terme de temps, j’ai dû faire un choix. Si vous me suivez sur Instagram (ou Facebook), vous savez que j’ai repris ces partages depuis la fin du défi. Mais ces différentes constatations m’amènent à une réflexion toujours en cours : comment m’organiser pour vous produire à la fois du contenu de qualité sans pour autant revenir à ce rythme (que je juge maintenant lent) d’un article par semaine ?

Mes victoires

Oui, il y en a plusieurs!

34 contenus en 34 jours

Oui, vous avez bien lu. Pas 35 en 35 jours. J’ai fait le choix conscient de ne pas produire mon épisode de podcast le dernier dimanche pour, justement, souffler et me reposer. On ne dirait pas, mais le dimanche est utile pour pouvoir reprendre au boulot le lendemain quand ça nous bouffe autant d’énergie! Mais je ne m’étendrai pas beaucoup plus là dessus, c’était le sujet de mon mail de cette semaine. (Si vous aussi, vous voulez recevoir du contenu exclusif, n’hésitez pas à vous inscrire! Vous aurez droit à un accompagnement de 7 jours en prime pour transformer positivement votre vie!)

7 jours pour rompre le cycle infernal du métro, boulot, dodo

Téléchargez votre guide gratuit pour démarrer votre nouvelle vie loin de cette vie morne et sans saveur! Le mode automatique ? Le stress ? Au revoir!

J’ai donc tenu le rythme d’un contenu par jour pendant 5 semaines, soit un total de 30 articles et de 4 épisodes de podcast. Sans compter les newsletters évidemment. À ce jour, j’ai 86 contenus sur ce blog dont 8 épisodes de podcast. En sachant que le blog a largement plus d’un an maintenant, je crois que ces 34 contenus sont un apport non négligeable. Et j’en suis fière!

Relance du podcast

Depuis que j’avais relancé le blog après ma pause de quelques mois, l’idée de relancer le podcast me trottait dans la tête. J’aime toujours autant en consommer et, malgré le fait que je me sente moins à l’aise à l’oral qu’à l’écrit, je trouve que ça apporte une dimension supplémentaire à ce que je peux transmettre. Alors voila, c’est fait!

Parmi les quatre épisodes produits pendant le défi, j’ai testé plusieurs façons de les enregistrer. C’était à la fois pour voir la façon dans laquelle je me sentais le mieux et à la fois pour tester différents rendu. L’un d’eux, le plus court, a été enregistré à la va-vite en lisant un petit texte que j’avais écrit pour l’occasion. Je l’ai fait plus sous le coup du besoin de cette semaine là en terme de temps mais, aussi, parce que ça faisait longtemps que je voulais tester de faire un épisode plus structuré et avec moins de tous ces “euh” qui m’énervent tellement.

Résultat… Je n’aime pas beaucoup. Mais à vous de juger! Il faut aussi dire que, lorsque j’écoute des podcasts, j’aime les contenus qui durent de 20 minutes à une heure (à une exception près). Je trouve que c’est une durée qui convient très bien pour développer un sujet sans chercher à allonger pour allonger. J’imagine que, naturellement, nous avons tendance à essayer de produire des choses qui nous plaisent lorsque nous sommes de l’autre côté du miroir.

Article invité

J’ai reçu mon premier article invité sur le blog! J’en avais déjà écrit quelques-uns (et j’en ai d’ailleurs écrit un supplémentaire durant la période du défi, ce qui était un défi dans le défi) mais je n’en avais encore jamais reçu. (Si vous l’avez ratez, c’est là que ça se passe.)

En soi, c’est une victoire parce que ça flatte mon égo (yes, je suis humaine) mais, surtout, parce que ça met en évidence le fait que j’ai la chance d’être entourée pour une super team de blogueurs. D’ailleurs, j’en profite pour vous dire de ne pas hésiter à aller sur leurs sites qui sont en lien sur la colonne à droite de l’article! 🙂

Et vu que je sais qu’ils liront cet article, j’en profite aussi pour leur dire merci 😉

Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin.

Objectifs au boulot atteints

Last but not least, non seulement j’ai survécu à ce mois de folie au boulot (très largement grâce à ce défi qui m’a donné l’énergie et le recul nécessaire) mais, en plus, j’ai atteint les objectifs qui y étaient associés! Et j’avais bien calculé la période de mon défi : j’avais deux objectifs au travail. J’en ai atteint un fin mars et l’autre vendredi passé, soit deux jours avant la fin prévue de mon défi… qui s’est donc terminé un jour plus tard.

Le contrecoup m’a littéralement laissée somnolente durant le week-end mais j’y suis arrivée! C’est tellement un soulagement!

Je peux donc dire sans sourciller que j’ai réussi mon défi!

À bientôt pour, à nouveau, rêver, voyager et être soi-même!

Amandine

Partager :
  •  
  •  
  • 2
  •  
  •  
    2
    Partages
  •  
  •  
  • 2
  •  

8 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 clefs pour sortir du métro, boulot, dodo