Tour Eiffel, Paris
Voyage et apprentissage

Ma première fois à Paris

Je n’ai jamais été fort attirée par les villes. Aussi, je n’ai jamais vraiment eu envie de visiter Paris non plus. Mais vu que je comptais aller rendre visite à une amie à Tours, ça aurait été bête de passer à côté de la Ville Lumière sans m’y arrêter pour visiter. J’ai donc visité Paris pour la première fois fin juillet 2013. Et vu mon ressenti, j’étais persuadée en repartant que ce serait la seule et unique fois.

Le voyage

Paris. Mon voyage à Paris a également été l’occasion de tester pour la première fois le covoiturage. À l’époque, je finissais ma première année à l’univ et, très clairement, la solution la moins cher était toujours la meilleure. L’expérience covoiturage me stressait et, pourtant, j’ai vraiment bien aimé le principe. C’est donc dans un bon état d’esprit que je suis arrivée à Paris.

La visite a démarré avec les classiques : l’Arc de Triomphe et les Champs Élysées. Ensuite, direction la place des Invalides en passant par le Petit et le Grand Palais puis c’est au tour du Jardin de l’Intendant de recevoir ma visite. Tout me parait tellement grandiloquent et artificiel que je me demande ce que je fais là. Mais qu’à cela ne tienne, je visiterai Paris!

Du coup, direction la Tour Eiffel. La file pour la visiter me laissa bouche bée et je m’en éloignai par le parc du Champ de Mars. Le Jardin du Trocadéro et sa place m’ont ensuite permis de souffler, un peu éloigné de la folie touristique.

Tour Eiffel, Paris
Dois-je commenter cette photo ? Il s’agit, évidemment, d’un ruisseau situé au fin fond d’une campagne obscure.

Ensuite, une autre première fois pour moi : l’auberge de jeunesse. Pour voyager, c’est sympa! Même si la salle de bain m’a fait me poser quelques questions sur l’hygiène de certaines personnes. Mais il est trop tôt pour finir la journée : autant déambuler au hasard!

C’est ainsi que j’ai découvert la gare St Lazare, les squares M. Pagnol et Louis XVI, l’opéra, des galeries marchandes, la place de la Madeleine, etc. Tout ce que je n’avais pas vu à l’aller vu que j’avais aussi découvert le métro.

Le lendemain, mes pieds n’ont pas tout à fait récupéré mais ce n’est pas grave, direction Montmartre! S’il y a bien un endroit que je retiens de ce voyage à Paris, c’est bien ce quartier avec, évidemment, le Sacré-Coeur. J’ai d’ailleurs difficile de le quitter mais le temps passe et j’ai envie de voir d’autres choses de Paris.

Sacré-Coeur à Montmartre, Paris
Le Sacré-Coeur, même si la photo ne lui rend pas justice.

C’est donc parti pour les Jardins du Luxembourg. Là, on oublierait presque que l’on est dans une capitale avec autant de monde autour. Ensuite, mes pas m’ont menée Place de la Concorde, au Jardin des Tuileries et, évidemment, au Louvre.

Étant à Paris, je ne pouvais pas ne pas aller au théâtre. C’est donc au théâtre de la Rive Gauche que j’ai fini mon deuxième jour à Paris. Ce jour-là, j’ai donc vu “Cinq de Coeur”, une pièce comique, toute en musique, se déroulant dans le métro parisien. Quel souvenir!

Le lendemain, retour au Louvre : il est temps de rentrer dedans! Vu sa taille, il faut, évidemment, sélectionner ce que l’on veut visiter. L’une des premières choses que j’ai voulu voir, c’est la Joconde. Hé bien, je pense que le spectacle en vaut la chandelle. Mais pas le tableau en lui-même, seulement tout ce qu’il se passe autour!

Louvre, Paris
Le Louvre, vu un peu différemment.

Après un temps assez long passé dans l’aile consacrée à l’Égypte, il est temps de ressortir. Après tout, il reste un monument important à visiter : Notre-Dame. Cette année-là, ils fêtaient les 850 ans de la cathédrale. Je me rappelle de la déception que j’ai ressentie en voyant le bâtiment, certes immense et imposant, mais tellement terne face au Sacré-Coeur visité la veille!

Enfin, pour finir ce troisième et dernier jour à Paris, direction le cimetière du Père Lachaise. Est-ce mal vu de dire qu’on s’est bien amusé dans un cimetière ? En tout cas, pour moi, c’était le cas!

Ce que ça m’a apporté

Les grandes villes

Oui. Je sais. Je suis de la campagne. Ce qui m’intéresse c’est avant tout la nature et les villes ne sont pas faites pour moi. C’est sympa à visiter pendant quelques jours comme ça mais plus c’est pour devenir fou. Enfin, c’est ce que je me suis dit à l’époque.

J’ai profité comme j’ai pu de l’avantage culturel énorme que Paris apporte. Le choix au niveau des pièces de théâtre est époustouflant, quel que soit le jour. Sans oublier les multiples musées, l’histoire culturelle de la ville, etc. Mais dans ma tête, c’était clair. Ca y est, j’avais vu Paris. Je n’avais plus aucune raison pour y retourner. Donc…

Paris, c’est fini.

Les auberges de jeunesse

J’avais un peu peur de l’idée de dormir dans un dortoir avant d’y aller. Mais, en fait, c’est vraiment chouette quand on visite un endroit où on ne connaît personne. Il y a toujours moyen de rencontrer quelqu’un, l’état d’esprit est toujours très libre, voyageur et assez ouvert. Et contrairement à ce que l’on pourrait penser au vu de leur nom, les auberges de jeunesse conviennent vraiment à des personnes de tout âge. Il suffit de se laisser porter par l’ambiance. Et, ne vous inquiétez pas, vous pouvez très bien y dormir. C’est fait pour ça!

Partir en voyage

C’était la première fois que je partais vraiment en voyage de façon indépendante. J’avais pris mes renseignements avant pour savoir quoi voir, quoi visiter, que faire. J’avais trouvé l’auberge et le covoiturage. J’ai tout planifié. Avec le recul, je ne referais pas le même type de voyage avec autant de visites et autant de planification. Ma façon de voyager a évolué au cours des années. Mais c’est ce premier pas qui m’a permis cette évolution. Sans ce premier pas, je n’aurais peut-être jamais osé voyager par la suite. Et ça, ça aurait été vraiment triste.

Les endroits touristiques

Alors, oui, j’ai envie, comme tout le monde, de voir les endroits touristiques. Mais, franchement, ce n’est pas ça qui vaut la peine lorsqu’on voyage. Ce sont tous les autres petits endroits cachés, découverts au cours d’une déambulation imprévue. Ce sont toutes ces personnes rencontrées plus ou moins brièvement ou juste croisées. C’est cette immersion dans la façon de vivre de cet endroit, dans la culture. Parce que même lorsqu’on visite un endroit, une ville, un pays qui est très proche de notre endroit d’origine, il y a pleins de subtilités qui font que c’est différent culturellement. Et ça, c’est tout de même très enrichissant!

N’oubliez pas de voyager!

Amandine

PS : Avez-vous été à Paris ? Qu’en avez-vous pensé ?

Partager :
  •  
  •  
  • 11
  •  
  •  
    11
    Partages
  •  
  •  
  • 11
  •  

2 commentaires

  • Dédé

    J’aime beaucoup ta photo du ruisseau situé au fin fond d’une campagne obscure… Il doit être bien caché, et peu connu :p

    Sinon, je suis assez d’accord : la cathédrale est certes imposante et majestueuse (paix à son âme… à l’heure o j’écris il me semble qu’elle est toujours en travaux suite à l’incendie… et qu’elle va le rester encore un bon moment !) mais j’ai toujours préféré le Sacré-Cœur.
    Au Louvre, la Joconde est tellement surestimée ! l’intérêt de cette salle, et encore une fois je te rejoins, c’est bien tout ce qu’il y a autour.
    (conseil pour visiter le Louvre : la chasse aux trésors ! J’ai fait ça avec une amie japonaise : elle avait une liste d’œuvres d’un peu partout qu’elle voulait absolument voir et on a parcouru tout le musée à leur recherche. Ça permet de voir et découvrir plein de choses tout en se concentrant sur ce qui nous intéresse vraiment.

    Paris est vraiment une ville d’endroits cachés. Je ne pensais jamais m’y installer un jour, puis je l’ai fait. Puis j’ai pensé que j’en aurai vite marre et voilà, presque 5 ans plus tard, toujours pas marre ! Il y a toujours des choses à faire (expos, théâtres, restos de partout dans le monde…) et à découvrir !

    PS : J’adoooooore les auberges de jeunessse !
    PS2 : Je me demande qui tu allais voir à Tours cet été là ! 😀

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

​Rendre sa vie plus belle grâce au voyage | ​Si vous le voulez, ​mon livre est à vous!