Rue de Londres
Voyage et apprentissage

Londres, le retour!

Me voici donc à la fin de mon séjour en Angleterre : retour à Londres! Mais, cette fois, c’est bien accompagnée que je découvre de nouveaux coin. Ces derniers instants garderont la teinte de l’amitié. Mais allez, je ne vous fait plus attendre, après un premier passage à Londres, deux semaines à Hinxton et un passage à Cambridge, voici le tant attendu… Londres, le retour!

Le voyage

Passé le moment déchirant des aurevoirs, nous avons des taxis qui nous emmènent, les uns après les autres, hors du campus, direction soit la gare, soit Cambridge selon les directions de chacun. Et, à la gare, de nouvelles séparations. Et, finalement, le train pour Londres suivi du métro, direction le même hôtel qu’à l’aller. C’est drôle, après le palace auquel j’ai eu droit à Hinxton, j’ai presque l’impression que la chambre est petite. Mais peu importe, il est presque 16h30 et elle fera très bien l’affaire pour la sieste!

Regent's Park, Londres
Un mini bout du Regent’s Park

Encore heureux que j’ai mis un réveil, je ne me serais levée que le lendemain. Ca aurait été dommage : ce soir, je sors! À 19h, me revoilà partie vers Kings Cross. 20 minutes plus tard, j’y retrouve Sandra, mon amie espagnole rencontrée à Hinxton qui travaille à Londres. Ensemble, direction la fête d’anniversaire de l’un de ses amis et collègues. Et, honnêtement, je n’ai aucune idée de l’endroit où on a été. En dehors du centre, ça c’est sur, dans un endroit super sympa, avec de la bonne musique et où les gens dansent.

Et puis, il est déjà l’heure où ça ferme. Comment c’est possible ? Le temps file quand on s’amuse! Un uber plus tard, me voici donc de retour dans ma chambre un peu après 2h30. Autant dire qu’après les deux semaines intenses que j’ai eues à Hinxton, je m’effondre dans mon lit.

Le lendemain matin, je sors de l’hôtel un peu avant 11h et c’est vers 11h30 que je retrouve à nouveau Sandra à Baker Street. Oui, on passe devant la maison de Sherlock! Direction Regent’s Park. Je voulais le voir parce qu’il formait une grosse tache verte sur la carte de Londres. Hé ben, franchement, il est superbe ce parc!

Passage piétons Beatles, Londres
Le fameux passage pour piétons

Beaucoup de papote plus tard, Sandra m’a emmenée à Abbey Road pour voir… le passage pour piéton des Beatles! Et puis, évidemment, le studio. C’était drôle de voir les gens essayer de reproduire la photo de l’album. Mais, franchement, je n’aimerais pas être un automobiliste pour qui ce passage est sur sa route habituelle. Ca doit être agaçant à la longue.

Abbey Road, Londres
Sinon, à côté du passage, il y a l’abbaye qui a donné son nom à la rue. L’aviez-vous déjà vue ?

Ensuite, retour vers Regent’s Park. Mais… Comment ?! Il est déjà 16h! Bon, ben il faut que je pense au retour. Dire au revoir à Sandra est encore plus dure que de partir de Hinxton. Finalement, j’ai mon train de 17h pour Bruxelles et c’est donc vers 22h20, heure belge, que je suis de retour chez moi.

Quel voyage!

Ce que ça m’a apporté

Répit

Ce temps supplémentaire passé en Angleterre, en compagnie de Sandra, je l’ai vécu comme un instant de répit. En effet, c’était après ma formation super cool mais super intense. Mais c’était également avant le retour vers le grand plongeon. Ce grand plongeon, j’en parlerai dans mon prochain article. Et donc, avec Sandra, je suis sortie, j’ai dansé, j’ai chanté, j’ai découvert de nouveaux endroit et j’ai (énormément) parlé. Pas beaucoup de sommeil, comme souvent, mais une vraie pause tout de même.

24h à Londres, ça passe vite. Cet article est donc assez court. Mais que ce ne soit pas une raison pour oublier…

Rêvez, voyagez et soyez vous-même!

À bientôt,

Amandine

PS : Voudriez-vous une photo sur le passage pour piéton des Beatles ?

Partager :
  •  
  •  
  • 8
  •  
  •  
    8
    Partages
  •  
  •  
  • 8
  •  

2 commentaires

  • Dédé

    Reproduire la photo des Beatles ne m’avait jamais traversé l’esprit, et en théorie je ne suis pas trop pour “faire absolument les photos iconiques que tout le monde fait” (par exemple tenir la tour de Pise et tout ce genre-là) quand je voyage… Mais je viens de me souvenir que j’ai ma photo fonçant dans le mur à King’s Cross pour faire comme Harry Potter, et aussi “the” photo devant le panneau “Hollywood” à LA… donc j’imagine que les “photos à touriste” sont quand même difficilement évitables quand on est passioné.e ou à fond dans un voyage…^^ et sans doute qu’il ne sert à rien d’être fondamentalement pour ou contre, il suffit de suivre son envie du moment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

​Rendre sa vie plus belle grâce au voyage | ​Si vous le voulez, ​mon livre est à vous!