Identifier ses rêves

Faire le point une fois par an

Faire un bon gros point une fois pour y voir plus clair, c’est bien. Le faire régulièrement pour être certain(e) d’être toujours dans la bonne direction, c’est encore mieux! Alors tant que je suis dans les gros bilans, je vous parle aujourd’hui de faire le point une fois par an. Si vous ne voulez pas retomber dans le métro, boulot, dodo et si vous voulez en sortir complètement aussi! D’ailleurs, peu importe votre raison, si vous voulez tenir les rennes de votre vie, faire le point une fois par an n’est pas seulement un cadeau de Noël, c’est aussi une véritable nécessité!

Oui, je viens de faire une blague sur les rennes du Père Noël alors que j’écris cet article le 1er avril… On va dire que c’est mon poisson à moi.

Pourquoi est-ce si important ?

Si je ne devais citer qu’une seule phrase pour répondre à cette question, ce serait celle-ci :

Contrôlez votre destinée ou quelqu’un d’autre le fera à votre place.

Jack Welch

Mais encore ? Avez-vous déjà imaginé le capitaine d’un navire (ou le pilote d’un avion, si vous préférez être dans le ciel) ? Lorsqu’on parle d’un capitaine, on entend souvent la métaphore du vent dans les voiles… Ce qui est logique vu qu’elle date du premier siècle de notre ère.

Il n’est pas de vent favorable pour celui qui ne sait où il va.

Sénèque

Bref, c’est important de savoir où nous allons. Mais, pour revenir à notre brave capitaine, le suivriez-vous par delà les mers s’il ne mesurait pas de temps en temps sa position pour être certain de garder le cap ? C’est exactement la même chose ici! Si ce n’est que le point que nous faisons une fois par an, ce n’est pas celui que nous faisons tous les jours sur le bateau mais plutôt celui que nous faisons une fois arrivé dans un port ou en vue d’un rivage.

Est-ce que ça se sent que je suis en manque de voyage ?

Comment faire le point une fois par an ?

Prenez une date fixe chaque année. Beaucoup de personnes le font fin décembre ou début janvier, certains sont plutôt en année scolaire fin août ou début septembre. Mais il n’y a aucune obligation. Vous pouvez lire cet article, faire votre point de l’année écoulée et garder cette date d’année en année (vous pourrez donc retracer le moment de la découverte de cet article, super important ça 😀 ). Et puis, vous pouvez aussi prendre une date qui a de l’importance pour vous : votre anniversaire, celui d’un être cher, le moment de faire le bilan de votre entreprise si vous en avez une, etc. Le tout est d’être certain de le faire au moins une fois par an.

Ensuite, il est temps de passer aux choses sérieuses… Prenez une feuille, un cahier, un nouveau document, etc. (De mon côté, j’utilise Notion depuis quelque temps. Avec mon template, je suis certaine de ne rien oublier!) Et maintenant… Que mettre dedans ?

Vos événements majeurs de l’année écoulée

Ce point est assez évident je pense. Mettez-y tout ce qui a été important pour vous, peu importe les domaines de vie. Pour plus de facilité pour vous les rappeler, utilisez votre agenda, votre journal, vos bilans trimestriels et/ou mensuels, allez voir vos postes sur votre réseau social favori, vos messages, etc.

L’idée ici est d’avoir une vue d’ensemble de tout ce qui vous parait important.

Vos gratitudes

Les exercices réguliers de gratitude sont évidement connus. Mais ce n’est pas pour autant qu’il faut les oublier lorsque nous faisons le bilan de l’année écoulée! Inscrivez tous les moments que vous êtes reconnaissant d’avoir vécu… Et prenez le temps de les savourer à nouveau. Revivez-les. Écrire ces moments sans les revivre n’a aucun sens.

Évidemment, ça peut concerner des personnes de votre entourage plus ou moins proche, des expériences que vous avez vécues, des résultats que vous avez obtenus, des instants suspendus, des lieux découverts, etc. Ne vous limitez pas. La gratitude est un sentiment puissant dont on ne peut abuser.

Vos apprentissages

Que ce soit de complètes découvertes ou des progrès que vous avez réalisés dans un domaine en particulier, c’est le moment d’en faire le compte. N’hésitez pas à décrire chacun de ces apprentissages. Ca vous permet aussi de faire le bilan de ce que vous en avez retenu… et de l’ancrer un peu plus! (Quand je vous dis que c’est au port qu’on fait le bilan annuel!)

Vos objectifs

Il est temps de passer au bilan de vos objectifs de l’année écoulée. Quels étaient-ils ? Qu’avez-vous fait en ce sens ? Qu’est-ce qui a fonctionné ? Qu’est-ce qui peut être amélioré ? Si vous ne les avez pas atteint, pourquoi ? Si vous les avez pulvérisé, pourquoi ? (Oui, tout est intéressant à comprendre!)

Vos domaines de vie

Hé oui, nous ne nous focalisons pas souvent sur tous les aspects de notre vie tout au long de l’année. Le fait de faire le point une fois par an nous permet de nous assurer que nous ne négligeons pas une chose importante pour nous et que nous nous améliorons dans ce qui nous intéresse.

Si vous avez besoin d’un rappel sur les domaines de vie, allez voir cet article sur le sujet! La petite subtilité supplémentaire ici est de noter chaque domaine de vie (vous prenez l’échelle que vous voulez évidemment mais moi j’aime bien celle de 1 à 10). L’idée est de noter chaque domaine de deux façons différentes :

  • À quel point êtes-vous satisfait de ce domaine ?
  • Combien de temps lui avez-vous accordé sur l’année écoulée ?

Ces deux notations peuvent être surprenantes la première fois qu’on les réalise.

Votre résumé

Résumer en quelques phrases un an complet peut s’avérer être un challenge. Mais le point intéressant, c’est d’avoir une vision globale de tout ce que vous avez écrit jusqu’ici et d’y ajouter la façon dont vous avez vécu cette année. Bref, assez des faits, ajoutons de l’émotion!

Votre futur

C’est évidemment le moment aussi de réfléchir et de choisir nos objectifs de l’année à venir ainsi que nos intentions… Mais ça mériterait un article entier rien que sur ce point! D’ailleurs, j’ai déjà écrit deux articles qui pourraient vous intéresser : Comment vous voyez-vous dans 5 ans ? et Comment définir ses objectifs. Ce ne sera certainement pas encore suffisant pour en faire le tour, mais c’est un sacré bon point de départ!

Et puis après ?

Programmez déjà votre prochain grand point annuel… Ainsi que le prochain point trimestriel! Et puis, c’est le moment de passer à l’action, vers vos objectifs de cette nouvelle année à venir.

Et surtout, rêvez, voyagez et soyez vous-même!

À bientôt,

Amandine

Partager :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 commentaires

  • Christophe

    Salut Amandine,
    Eh bien dis donc, tous ces articles pour faire des bilans, je me rend compte qu’il faut beaucoup de temps pour faire tout cela et que je n’ai certainement pas fait le mien aussi sérieusement que je pensais. Merci de me rappeller qu’il faut faire ces bilans plus profondement que ce que j’ai réaliser.
    Bonne Soirée
    Christophe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *