Triompher des difficultés

Comment profiter du moment présent

Je parle souvent de profiter du moment présent. Saviez-vous que parmi ses nombreux bénéfices, ça a aussi l’avantage de casser le cycle infernal du métro, boulot, dodo ? En effet, souvent, quand nous sommes dans ce rythme insoutenable, nous courons après le temps sans faire attention à celui que nous sommes en train de vivre. Parfois pour fuir le passé. Parfois pour courir vers le futur. Et parfois, intentionnellement, pour s’échapper du présent.

Pourtant, le présent est le seul moment réel : le passé ne peut plus changer. Ou plutôt, la seule chose qui peut changer, c’est la façon dont on le voit. Quant au futur, il pourrait ne jamais arriver. Il suffit de se ramasser un arbre sur le coin de la figure et le temps s’arrête pour de bon. Et pourtant, nous continuons à courir.

Courir après le temps, sans profiter du présent

Après tout, je suis certaine que mes anciennes journées types, que j’ai vécu un nombre incalculable de fois, ne vous sont pas complètement étrangères.

Mon ancienne vie

Le réveil sonne mais tout mon être refuse de se lever. Je suis trop fatiguée. Encore cinq minutes. Juste cinq minutes… Mais, tout-à-coup, je me réveille en sursaut et je regarde l’heure. Merde. Je file sous la douche en pensant à tout ce que je dois encore faire avant de partir pour le travail.

Enfin, la douche est finie! J’avale en vitesse mon petit déj… qui ne passe pas bien sous le coup du stress. Mais tant pis! Hop, c’est parti pour le travail. Sur le route, je regarde toutes les cinq secondes l’heure avec une seule pensée en tête : je ne vais jamais y arriver! Je suis méga tard!

Finalement, j’y suis… mais le soulagement est de courte durée : je vois tout ce qui m’attend pour la journée. Comment faire rentrer tout ça dedans ? Vite, je regarde mes mails et… Oh je dois faire ça en plus! OK, ça va aller, je commence… Ce n’est pas possible, c’est déjà l’heure de ma réunion! J’y cours. J’y suis! Mais rien à faire, cette réunion n’est vraiment pas intéressante! Et quand je pense à tout ce qui m’attend à mon bureau!

Enfin fini. Je mange rapidement puis c’est reparti. Un petit coup d’œil sur l’heure. Oh non! Je continue. Mon collègue s’en va. Je regarde l’heure. Oh non! Je continue mais mon téléphone sonne. Je dois absolument partir sinon je vais être en retard. Et je n’ai pas fini ce que je devais faire… Bon ben ce sera pour demain. Je file! Je vais être en retard… Non! Pile à l’heure! Ouf! Mais… Je dois faire quoi après déjà ?

Conséquences

Bref, je m’arrête. Sentez-vous tout ce stress accumulé à force de courir après le temps ? Évidemment, une journée de temps en temps à ce rythme, ce n’est pas bien grave. Mais si c’est tous les jours, les effets accumulés sur notre organisme sont colossaux. Et, je ne sais pas vous, mais avec mon burn-out, je considère que j’ai assez payé les pots cassés! Je n’ai pas besoin en prime de tous les problèmes cardio-vasculaires etc. Sans parler de l’incapacité de profiter de nos proches, de nos activités, …

Mais, heureusement, ce n’est pas une fatalité! (Tout comme le métro, boulot, dodo, d’ailleurs.)

7 jours pour rompre le cycle infernal du métro, boulot, dodo

Téléchargez votre guide gratuit pour démarrer votre nouvelle vie loin de cette vie morne et sans saveur! Le mode automatique ? Le stress ? Au revoir!

Profiter du moment présent en ne changeant rien

Sans rien changer aux faits, lorsqu’on apprend à profiter du moment présent, la pression diminue instantanément. Alors, évidemment, l’idéal pour sortir complètement du métro, boulot, dodo, c’est de changer un peu certains éléments. Mais, même sans ça, le fait de prendre le temps de vivre ce présent que nous vivons actuellement a déjà des effets colossaux.

Je vous laisse imaginer rien que le début de cette même journée.

Le réveil sonne et je suis toujours fatiguée donc j’en profite pour me reposer encore un peu. Oups! J’ai dormi plus longtemps que ce que je pensais. Pas grave, c’est que j’en avais besoin. Je vais prendre ma douche. Quel bonheur que de sentir l’eau chaude ruisseler sur mon corps. Rien de mieux pour commencer la journée! Ah si. J’ai faim! Je mange donc cet petit déj qui me donne de l’énergie pour le reste de ma journée.

Vous voyez un peu la différence ? L’idée n’est pas d’allonger le temps consacré à chaque élément de sa journée. Seulement de prendre conscience de ce qui nous plaît dans chacun de ces éléments lorsque nous les vivons. Autrement dit, profiter de ce moment présent.

En ce moment, je suis en train de vous écrire. Donc à la place de laisser mes pensées courir vers tout ce qu’il me reste à faire pour mon travail que je n’ai pas encore eu le temps d’accomplir, je suis à 100% dédiée à vous. À cet article. À l’écriture. Et ce n’est pas pour rien que je me suis fixé ce défi fou de 35 contenus en 35 jours sur ce mois de folie au travail. C’est parce que je sais que, même si parfois j’oublie encore de profiter de ce moment présent lorsque je suis sous pression, je ne l’oublie jamais lorsque je travaille pour ce blog. Alors je savoure.

Pour profiter du moment présent, il y a plusieurs petites astuces.

Respirer

Oui, je sais. Je ne m’adresse pas à des zombies. (Ou alors, dites-le moi. Ma curiosité scientifique risque de se réveiller!)

Quand je parle de respirer, je veux dire se concentrer sur sa respiration.

Concrètement, lorsque vous sentez que vous êtes à nouveau en train de stresser et que toutes vos pensées sont dirigées vers l’heure qui tourne et tout ce qu’il y a à faire, c’est le moment de se recentrer. Pour ça vous pouvez fermer les yeux (ne le faites pas au volant hein!), faire un pas en arrière si vous êtes debout, vous adosser plus confortablement au dossier de votre chaise ou juste ne rien faire si vous avez peur d’attirer l’attention. Par contre, l’étape d’après est primordiale!

Prenez une longue et lente inspiration par le nez en vous concentrant sur vos sensations. Sentez l’air qui passe dans votre nez, qui gonfle votre cage thoracique et votre ventre. Quand vous êtes à fond, bloquez quelques secondes votre respiration puis soufflez doucement et longuement par la bouche. À nouveau, faites attention à vos sensations. Vos poumons qui se vide, l’air qui passe entre vos lèvres,… Bloquez à nouveau quelques secondes votre respiration puis recommencez deux à trois fois.

Vous l’avez fait en me lisant ? Non ? Faites-le! Ca ne prend pas beaucoup de temps et ça fait toujours du bien!

Ressentir

Nos sensations sont ancrées dans notre présent. Que ce soit la texture de ce que vous avez en main, l’odeur qui flotte dans la pièce, le bourdonnement incessant qui arrive à vos oreilles, le goût de votre boisson ou les événements qui se déroulent devant vos yeux, tout est lié à votre présent.

Concentrez-vous sur l’un d’entre eux. Ressentez cette sensation. Est-ce agréable ?

Se concentrer

Le principal problème de courir après le temps, c’est de penser à une chose qui n’est pas encore arrivée. C’est l’anticipation. Bref, ce sont nos pensées qui posent problème. Mais pas de panique, la solution est assez simple… Concentrez-vous sur ce que vous faites!

Là, vous lisez. Alors, restez simplement concentré sur la lecture. Et si vous vous dites que la concentration, ce n’est pas votre truc… Hé ben ça s’apprend! Comme tout le reste. Si ça vous intéresse, n’hésitez pas à me le demander!

Voir

Non, je ne vais pas faire le tour des fonctionnalités de base du corps humain. Quand je dis “voir”, je veux surtout parler de “voir les avantages“. Dans chaque situation, il y a des avantages et des inconvénients.

Lorsque j’ai compris que mon mois de mars allait être infernal (et qu’il ne serait certainement qu’un avant-goût de la fin de mon contrat), je n’y ai vu que les inconvénients. Le stress. Ma santé. Le temps. La fatigue. Mais je me suis rappelée, après avoir bien vécu ce moment de démotivation total, qu’il y a toujours des avantages. Alors je les ai cherchés. L’avantage, c’est que ça signifie que c’est le début de la fin. L’avantage, c’est que tout ce travail abattu sera bientôt derrière moi et plus une montagne que j’ai peur d’escalader. L’avantage, c’est que je vais pouvoir tester mes nouvelles compétences en matière d’écoute de moi en situation particulièrement stressante. L’avantage, c’est que je vais pouvoir corréler ça avec une meilleure productivité pour mon blog.

Voir les avantages, ça permet de pouvoir profiter du moment présent même lorsqu’il est stressant. Ca ne rend pas le stress nécessairement plus agréable, mais ça permet de garder la tête haute et de savoir pourquoi on subit cette pression.

Premier pas pour profiter du moment présent

Alors, êtes-vous prêt pour une nouvelle vie sans même devoir changer les faits ? Voulez-vous vivre même les moments de stress de façon calme et posée ? Oui ? C’est parti pour profiter du moment présent alors!

Prenez une longue inspiration, trouvez les avantages de votre situation… Et c’est parti!

Et pour plus de trucs et astuces, n’hésitez pas à vous procurer les 7 premiers pas pour sortir de ce cycle infernal!

À bientôt pour encore rêver, voyager et être soi-même!

Amandine

Partager :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 clefs pour sortir du métro, boulot, dodo