Triompher des difficultés

Oser changer de vie

Vous avez réussi! Vous avez le job de rêve, le salaire, la reconnaissance, la voiture, la maison, le conjoint, les enfants,… Et pourtant ça ne va pas! Évidemment, vous ne dites rien. Qui êtes-vous pour vous plaindre de cette situation parfaite ? Tout devrait aller, il ne devrait pas y avoir de soucis! Mais il n’y a rien à faire, cette vie ne vous convient pas. Vous ne vous y retrouvez pas, vous ne vous sentez pas bien. Vous avez envie d’oser changer de vie mais impossible, il y a trop de choses en jeu… Vraiment ?

Dans mon langage à moi, vous êtes un peu coincé dans ce métro, boulot, dodo ou, version télétravail, boulot, dodo. Bref, ce job est devenu un travail alimentaire. À l’heure actuelle, vous savez qu’il ne vous correspond pas mais changer est impensable. Ce serait dire adieux à vos responsabilités! Je vous comprends tellement… Et je tiens donc à vous rassurer : c’est possible! Je ne vous dis pas de brûler vos bateaux et de tout envoyer valser sans une pensée en arrière. Mais il y a des solutions. Et au moins l’une de ces solutions est faite pour vous.

Assez de cette culpabilité!

Je vous entends d’ici me dire “Je n’ai pas le droit de me plaindre”. Là encore, je suis passée par là. Après tout, j’ai le parcours idéal, des portes ouvertes, de bonnes relations, etc. Pourtant si nous ne sommes pas bien dans notre vie, c’est qu’il y a une raison. Et sommes-nous obligé de subir (une partie de) notre vie jusqu’à attendre la retraite ou la mort ?

Nous sommes des êtres humains et, comme tout un chacun, nous avons le droit de nous exprimer. Alors, si ça vous fait du bien, plaignez-vous! Mais, aussi, plaignez-vous intelligemment… C’est-à-dire ?

Dites-moi exactement ce qui ne vous convient pas à l’heure actuelle. Ce que vous voulez changer. Pourquoi vous voulez changer. Quelle partie de tout ce beau schéma ne vous correspond pas ? Et comment cette situation devrait changer pour que vous vous sentiez bien ?

Je suis certaine que, dans votre imagination, oser changer de vie n’est pas une option. Vous l’avez fait. Qu’imaginez-vous alors ?

Choisissez-vous!

Il n’y a qu’une seule personne sur cette Terre avec qui nous sommes certain de vivre absolument la totalité de notre vie… Et c’est nous-même! Si vous ne vous choisissez pas, qui le fera pour vous ? Si vous n’êtes pas bien dans votre peau, qui vous fera vous sentir mieux ? Et si vous n’aimez pas votre quotidien, qui le changera pour vous ?

Oui mais, Amandine, tu ne te rends pas compte! Et mes enfants ? J’en suis responsable!

J’entends bien. Mais quand vous craquerez complètement car vous avez été trop loin, vous avez trop longtemps supporté une situation qui ne vous convenait pas, vous ne vous êtes pas respecté… Qui s’occupera d’eux ?

Se choisir soi, c’est aussi choisir les personnes qui sont importantes et choisir les activités qui sont importantes à nos yeux. Se choisir soi, c’est se respecter et respecter ce qui est important. J’ai été trop loin… Je ne vous le souhaite pas. Dans ce cas, oser changer de vie n’est pas une option, c’est une nécessité.

Vous en êtes capable!

Si si. Je le sais. Vous en doutez ? Regardez où vous êtes aujourd’hui. Toute cette situation dans laquelle vous ne vous sentez pas bien et que vous n’osez pourtant pas critiquer. C’est quelqu’un qui vous y a mis ? Vous n’avez absolument pas contribué à cette réussite, c’est ça ? Bon.

Si vous avez réussi jusqu’ici, pourquoi ne seriez-vous pas capable de changer de vie ? Qui vous a dit que vous n’en étiez pas capable ? Vous ? N’avez-vous jamais eu cette crainte ? Ne l’avez-vous pas déjà dépassée ? Et plus d’une fois, j’en suis certaine! Et si c’est quelqu’un d’autre qui vous a dit que vous n’en étiez pas capable… C’est l’occasion rêvée de vous construire cette vie sur mesure, cette vie qui vous correspond tout en lui prouvant que si! Vous en êtes capable! Et vous le savez d’ailleurs : vous connaissez votre valeur. Alors…

Osez changer de vie

Osez passer le pas. Oui! Osez construire cette vie qui est faite pour vous. Réellement pour vous! Souriez à la vie! Elle offre une infinité de possibilités. Il ne tient qu’à vous de choisir cette vie qui vous correspond vraiment, dans laquelle vous vous épanouirez tellement que vous irradierez toute cette énergie positive autour de vous.

Si vous doutez encore du pourquoi oser changer de vie, cet article peut vous intéresser. Et si vous vous posez la question du comment, deux possibilités complémentaires s’offrent à vous. La première : recevoir votre accompagnement pour débuter ce chemin (je remets le lien ci-dessous). La deuxième : écouter cet épisode du podcast Voyages Bienfaits.

7 jours pour rompre le cycle infernal du métro, boulot, dodo

Téléchargez votre guide gratuit pour démarrer votre nouvelle vie loin de cette vie morne et sans saveur! Le mode automatique ? Le stress ? Au revoir!

Le premier pas pour changer de vie

Recevoir votre accompagnement évidemment! Oui, je sais, vous en voulez plus… Ca tombe bien, j’en ai toujours en réserve!

Il y a plusieurs façons de faire ce premier pas. Selon votre situation et votre personnalité, vous ne voudrez pas le faire de la même manière que votre voisin. Je dois donc vous avouer que j’hésite sur ce premier pas à vous donner. Mais, pour rester dans le thème de finalement passer le pas et changer de vie, je pense que ça peut aider d’avoir une vision claire de ce que nous voulons vraiment atteindre.

Qu’est-ce que vous voulez changer exactement ? Si vous avez besoin d’être guidé pour ça, je vous invite à lire Comment vous voyez-vous dans 5 ans ?. Il a déjà aidé pas mal de personnes sur ce chemin.

Et, n’oubliez pas, rêvez, voyagez et soyez vous-même!

À bientôt,

Amandine

Partager :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

6 commentaires

  • Jean BERTRAND

    Là, AMANDINE, j’adore ton article!!! Tu connais parfaitement la personne qui fait ce commentaire et ses idées parfois “déviantes” sur ce qu’on veut bien comprendre quand on lit quelque chose…

    Je ne sais pas combien tu as de followers en BELGIQUE ou dans le monde mais j’espère des milliers, voire des millions et je suis fier de toi!!!

    Si tous tes followers décident en te lisant à cet instant précis de te suivre et d’écouter “leur pulsion d’envie de changement de vie”, quoiqu’ils fassent, quoi que soit leur situation familiale et que demain matin, ils arrivent dans leurs entreprises, leurs sociétés, leurs jobs en général et qu’ils t’écoutent et te prennent aux mots près, en envoyant tout “valdinguer”, alors c’est ce que l’on appelle : excuse du gros mot “LE BORDEL”!!! et en plus, ils le font en prenant une grande respiration et rient à pleins poumons!!! T’imagines un peu…

    Je pense que sans le vouloir, mais de manière insidieuse avec mes idées toujours biaisées, tu risques sérieusement que la “sécurité de l’Etat” se penche sur ton blog pour “incitation à la rébellion, à l’anarchie, à la “révolution”…

    Bien sûr, je me trompe et je rêve éveillé. De plus, je sais fort bien que cela n’arrivera pas et que le but recherché par ton article n’est pas dans cet ordre d’idée, celui-ci étant évidemment la recherche du bien-être, mais nous sommes sur la “toile”…

    • Amandine Bertrand

      Merci. Effectivement, ce n’est pas nécessairement le but de cet article mais ça reflète bien ton état d’esprit.
      Mon côté rebelle se limite à aider les personnes à vivre la vie qui les inspire et pas celle que la société dicte nécessairement. Je suis convaincue que si chacun vivait en accord avec ce qui est important pour lui (ou elle), ça aurait aussi un impact positif sur la société. Donc, pour reprendre tes termes, “la sécurité de l’État” me remercierait 😀 Mais, moi aussi, je rêve éveillée en écrivant ces mots… Ce qui n’est pas une excuse pour ne pas y croire et avancer dans cette direction! 😉

  • Christophe

    Salut Amandine,
    Oh combien je me reconnais dans cet article. Avant de me lancer dans mon changement de vie, je disais exactement cela : j’ai une femme et deux enfants à charge, je n’ai pas le droit de faire ce que je veux. Mes enfants n’ont pas demandés d’être sur terre et je ne peux pas les obligés de me suivre dans mes rêves. Puis un jour de complète déprime.. a mon avis un 1mm du burn-out… Je me suis dit lorsque je serais à l’hôpital avec un AVC, je ne servirais à plus personnes… Alors lance-toi dans ton changement de vie, mais sans brûler tout tes bâteaux… Et j’avance doucement, mais sûrement… Et ton blog, m’aide énormément, dans le sens où je ne me sens pas tous seul. Alors je n’ai qu’une seule chose à te dire : MERCI et Continue…
    Bonne Journée,
    Christophe.

    • Amandine Bertrand

      Je suis contente de lire que le contenu du blog t’aide autant! Ta réflexion est tellement bonne : quand notre corps nous lâche parce qu’on l’a poussé trop loin, on n’est plus bon à rien ni à personne. Courage dans ton changement. Ca prend du temps mais ça en vaut la peine!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 clefs pour sortir du métro, boulot, dodo